Dès le XIXe siècle, les spécialistes ont commencé à tenter de comprendre les mécanismes de formation des rêves, leur rôle dans la qualité du sommeil et leur signification. Freud leur attribue un rôle d’exutoire des pulsions et frustrations. C’est dans les années 1960 que les chercheurs se penchent sérieusement sur l’étude du sommeil, de ses cycles et des rêves qui surviennent durant la nuit.

Les rêves, c’est quoi ?

Les rêves sont des images, des sons, des phénomènes psychiques que le cerveau produit durant le sommeil. Ils interviennent en majorité pendant le sommeil paradoxal ,le cinquième stade d’un cycle de sommeil .Le sommeil paradoxal se caractérise par une activité cérébrale intense, proche de celle produite lors de l’état de veille. Les rêves se produisent aussi durant le sommeil lent ,mais on se souvient des rêves qui arrivent pendant le sommeil paradoxal, surtout si l’on se réveille au cours de cette phase. Ils reviennent donc plusieurs fois dans la nuit. Ils se forment à partir des traces mnésiques présentes dans le cerveau, formées par les événements vécus au cours de l’éveil, mais aussi par d’autres choses : ce sont les messagers de notre inconscient. Ce sont ces éléments formateurs des rêves que l’on tente d’étudier pour les comprendre.

Le rôle des rêves

Tout est permis dans les rêves, il n’y a pas de conséquences dans la réalité. Reflets de nos conflits intérieurs, de nos angoisses, nos peurs, mais aussi nos désirs, les rêves révèlent des choses sur soi, des vérités cachées, comme une petite voix qui vous aidera à prendre des décisions. Qu’ils soient agréables ou non, ils aident à la récupération psychique par des mécanismes encore mystérieux. Les rêves sont nécessaires et bons pour la santé. Tout le monde ou presque rêve, mais on ne s’en souvient pas forcément. Mais lorsqu’on s’en souvient, on peut alors interpréter les songes et comprendre des choses, régler des conflits et problèmes.

Interpréter ses rêves

L’interprétation des rêves peut permettre d’y voir plus clair sur sa vie, sa personnalité, ses attentes, ses conflits intérieurs et ses traumatismes. Souvent plus fiables que nos croyances et connaissances à l’état de veille, les rêves sont toutefois très complexes à interpréter. Il faut déjà s’en souvenir, les noter et savoir donner un sens aux signes, aux indices qu’on y trouve. Il existe de nombreux ouvrages sur le sujet qui peuvent nous initier au monde des rêves, il faut des connaissances et de l’expérience. Un psychologue sera capable de vous aider à comprendre mieux vos rêves, mais au prix de beaucoup de patience, car ils restent souvent une énigme. Les rêves semblent souvent saugrenus, fous, sans aucun sens. Pourtant, ils ont une signification, mais reste à la trouver…

Cet article est paru sur "Le Figaro Madame" du 08/04/2015 et vous pouvez le retrouver en cliquant sur ce lien.

Ets ESCOT

www.oreiller-latex-naturel.com

www.matelas-latex-naturel.fr

Retour à l'accueil